Accueil Fleche-texte-grisBillets Fleche-texte-gris "Envies d'ailleurs"
Billets
Date de publication
27/09/11

Auteur(s)
Aurore Boraczek

Référence bibliographique
Architectures Wallonie-Bruxelles, Inventaires #0 Inventories 2005-2010, p. 203

Lien
www.wbarchitectures.be/fr/publications/Inventaires__0/1/
Partager

"Envies d'ailleurs"

 [...]

La création de Wallonie-Bruxelles Architectures (WBA) intervient comme une réponse publique actant, d’une part, la qualité des pratiques architecturales en Communauté française et, d’autre part, l’intrication des envies de nos architectes, entre volonté de faire reconnaître leur spécificité créative et besoin de décrocher de nouveaux contrats ou partenariats. Cette structure nouvelle a pour vocation de déceler les points de rencontre entre les deux logiques, économique et culturelle, et de renforcer les interactions entre les initiatives déjà menées à l’export.

Arrêtons-nous un instant sur l’intitulé de l’agence.

Wallonie-Bruxelles. Le champ d’action de l’agence porte sur un territoire, celui des Régions bruxelloise et wallonne, qui assurent des compétences économiques (du commerce extérieur, d’aménagement du territoire, de logement…), mais aussi sur une communauté linguistique, la francophonie belge, autrement dit la CFWB, qui gère des compétences culturelles (et l’enseignement, la recherche…).

Architectures. Un pluriel qui en dit long sur la question, difficile, de savoir : « qui exporte-t-on ? » ou encore « qu’exporte-t-on ? ». L’accent est mis à WBA sur le soutien aux pratiques qui témoignent du savoir-faire de nos architectes. La transversalité et l’ouverture à des approches plurielles sont favorisées par des événements associant diverses pratiques architecturales et disciplines connexes, tels urbanisme, paysage, graphisme, arts plastiques, design, photographie, édition…

Ce nom, WBA, s’e sur celui des structures techniques Wallonie-Bruxelles créées conjointement par WBI et le MCF. Au nombre de quatre, ces équipes spécialisées sont chargées de porter sur la scène internationale les domaines de la musique (WBM), de l’image (WBImages), du théâtre et de la danse (WBT/D) et du design et de la mode (WBDM) . Elles ont fait leurs preuves en contribuant à faire rayonner le potentiel culturel de Wallonie-Bruxelles à l’étranger, en le faisant connaître et en positionnant ses créateurs dans des filières professionnelles porteuses. Avec l’architecture, la cinquième agence s’inscrit pleinement dans cette dynamique.

Cet intitulé révèle donc des notions qui confèrent à WBA des missions à la fois économiques et culturelles, les deux piliers intimement liés du développement de l’architecture et, de façon plus globale, du développement de nos sociétés de la connaissance et de l’innovation.

 [...]

Veillant à ne dupliquer aucune initiative existante, WBA vise à créer de nouvelles opportunités ou à appuyer les projets en cours des quatre instances principales avec lesquelles elle collabore plus ou moins étroitement en fonction des projets (Cellule Architecture de la Fédération WB, WBI, AWEX et Bruxelles Export). Des partenariats sont également prévus, selon des modalités qui restent à définir, avec le Centre International pour la Ville, l’Architecture et le paysage (CIVA), A+ revue belge d’Architecture, Bozar Architecture, etc.

La tâche de WBA se démarque quelque peu de celle des agences « sœurs » citées plus haut. Car aucune ne répond de façon parfaitement identique à la question : « qu’exporte-t-on ? ». WBA doit tenir compte des spécificités de son secteur — on promeut ici des compétences et non des produits finis « duplicables » ou des performances scéniques —, afin de fixer les lignes directrices de son action et les critères d’évaluation des demandes de soutien. Aussi, le plan d’actions stratégique de WBA est-il évolutif : il se base sur des consultations et évaluations constamment renouvelées, dans l’objectif de correspondre au plus près aux attentes d’un secteur en demande.

Concrètement, WBA se veut facilitateur pour les architectes désireux de participer à des concours, salons, festivals, colloques … à l’étranger, et ce, en offrant un coaching à l’exportation, avec une attention particulière aux jeunes architectes. L’agence crée des opportunités de partenariats entre bureaux d’architectes, industriels, universités, … belges et étrangers pour stimuler l’exportation des savoir-faire, les investissements étrangers et l’innovation technique. WBA valorise par ailleurs l’image de la Wallonie et de Bruxelles en soutenant la diffusion et la promotion internationales des pratiques culturelles du secteur architectural, via l’édition, la création d’expositions, l’organisation de séminaires, de visites de presse en Wallonie et à Bruxelles, etc.

Quatre axes d’intervention balisent ainsi une année de l’agence : l’organisation d’actions collectives à l’étranger, la création d’événements promotionnels en Belgique, l’octroi de soutiens financiers à l’export et enfin, la réalisation de supports promotionnels. [...]

[...] L’idéal qui sous-tend cette dynamique nouvelle est celui d’une plateforme souple et fédératrice dont le fil rouge est la « synergie ».

[...] Loin d’être d’éphémères effets incantatoires, les désirs d’ailleurs de nos architectes doivent pouvoir s’ancrer sur la scène internationale : aux pouvoirs publics de les soutenir, de les structurer et de les présenter « sous les feux de la rampe » .

 

Aurore Boraczek est responsable de Wallonie-Bruxelles Architectures, agence de promotion internationale des pratiques architecturales et de l’architecture de la Fédération Wallonie-Bruxelles.


 

Répertoire